Nos Vies

[VIDÉO] Le confinement improvisé de Prunel et Matthieu en Bulgarie (3/3)

Il y a trois mois, Prunel et Matthieu ont pris la route: direction l’Asie du Sud-Est en stop. Alors qu’ils franchissent la frontière bulgare, l’épidémie de coronavirus les contraint à l’arrêt. Même en road trip, le confinement est de rigueur. 

Construire une cabane dans les bois bulgares… Imaginée par Matthieu et Prunel pour se mettre en quarantaine, cette idée folle les a rapidement mis à l’épreuve. Quatre jours après avoir “emménagés” , la neige abondante les a contraint à poursuivre leur chemin à la recherche d’un nouveau lieu de confinement.

Quelques jours plus tôt, Christine et Eric, un couple d’Anglais expatrié dans une ferme bulgare, leur avaient proposé l’hospitalité s’ils respectaient une stricte quatorzaine. Les conditions climatiques difficiles ont fini par faire accepter au couple de Britanniques une arrivée anticipée des deux jeunes baroudeurs. 

Après deux jours et 50 kilomètres de marche dans la montagne enneigée, Matthieu et Prunel sont enfin arrivés à destination. Au programme : rénovation d’une maison, jardinage et soins aux chevaux en échange d’un toit, d’un lit et de repas bien chauds. Une pause bien méritée dans leur périple à travers le monde. 

Pour le moment, en Bulgarie, l’état d’urgence et le confinement sont décrétés jusqu’au 13 mai. Les frontières terrestres avec ses voisins sont toujours fermées. Les deux aventuriers ignorent quand ils pourront reprendre le cours de leur voyage. La prochaine étape devait être la Turquie et l’entrée sur le continent asiatique. 

A voir aussi : les épisodes 1 et 2 des aventures de Prunel et Matthieu

Chloé Barbaux et Maxime Levy